Performance
Performance chorégraphique et sonore
de Marie Cambois et Hugo Roussel.
[+]
[×]


Black Drop

Marie Cambois et Hugo Roussel explorent avec Black Drop un territoire en mouvement, semi-improvisé, semi-apprivoisé.
Ici évolue un corps anonyme, dont les postulats figuratifs se muent en abstractions organiques. Là des bruits de guitare, des grondements électriques, émergent d'un battement lourd et immuable. Et tout autour, l'obscurité affable.


équipe

Danse : Marie Cambois
Guitare : Hugo Roussel

production

Production : La distillerie collective.

médias

   

téléchargements

      
La distillerie collective : Black Drop
[×]
Pièce chorégraphique & sonore
Pièce pour une danseuse, une violoncelliste
et un concepteur lumière, de Marie Cambois, Aude Romary et Jean-Gabriel Valot.
[+]
[×]


Havre

En juin 2013, la violoncelliste Aude Romary et la danseuse Marie Cambois débutent ensemble une recherche, sans s’attacher dans un premier temps à développer une forme spectaculaire. Ce travail s’oriente très vite vers une épure, un long et lent continuum à deux, chacune d’entre elle cherchant à laisser se transformer le son, le mouvement avec le moins de volonté possible. Assez vite, s’impose la nécessité d’une création lumière qui accompagnerait ce dialogue afin de permettre au spectateur l’abandon que trouvent nécessairement les deux interprètes dans leur jeu respectif. Elles convient alors l’éclairagiste Jean-Gabriel Valot à les rejoindre pour donner lieu à un trio minimal et poétique.


équipe

Danse : Marie Cambois
Musique : Aude Romary
Lumière : Jean-Gabriel Valot
Costume : Prune Lardé

production

Production : La distillerie collective. Coproduction : CCAM / Scène nationale de Vandœuvre. Soutien : Théâtre de Bouxwiller. Spectacle bénéficiant de l’Aide au Projet de la DRAC de Lorraine
et de l’Aide au Projet du Conseil Régional de Lorraine.

médias

   

téléchargements

      
La distillerie collective : Havre
[×]
photos : Thierry Laroche
installation performative
Installation sonore performative
pour un guitariste, un amplificateur et trente pédales actionnées par le public, conçue par Hugo Roussel.
[+]
[×]


Musique pour 30 pédales

Musique pour 30 pédales est une installation sonore performative composée d’un guitariste et d’un amplificateur, séparés par trente pédales d’effets actionnées par le public.
Le dispositif intègre donc le spectateur dans l’écriture instantanée d’une improvisation, en lui permettant d’intervenir en direct sur la matière sonore jouée par le guitariste.
Mais s’il peut influer sur la pièce et en modifier le résultat,
il en partage également la responsabilité.

Le public doit-il participer à tout prix ? Le public peut-il faire n’importe quoi sous prétexte qu’on le lui propose ? Le public représente-t-il une menace pour la création ? Si tout le monde peut devenir artiste, devenir artiste intéresse-t-il tout le monde ?


équipe


Conception, guitare : Hugo Roussel
Fabrication pédales : Yannick Laurent

production

Production : La distillerie collective,
Hugo Roussel.

médias

   

téléchargements

      
La distillerie collective : Musique pour 30 pédales
[×]
photos : Hugo Roussel
Pièce Chorégraphique & sonore
Troisième volet de la série We killed a cheerleader, pièces pour danseuse(s)
et haut-parleur(s) conçues par Marie
Cambois et Jean-Philippe Gross.
[+]
[×]


We killed a cheerleader 3.5

Dans la série We killed a cheerleader, danse et musique sont abordées par réduction, par décomposition des signes et des signaux, les mettant à l’épreuve du temps et de la répétition.

Si les deux premiers volets ont établi un vocabulaire chorégraphique et sonore sans artifice, déterminé à former un espace commun, ce troisième volet y adjoint les plans et la lumière comme nouveaux éléments d’écriture, pour s’emparer de l’espace scénique, en modifier sa géographie, mettre à vue les contrepoints, etc.

Sur le plateau, les combinaisons à trois corps multiplient les possibles. Le mouvement entre en écho. Il est ralenti, scratché, pulsé, mis en vibration. Le travail sonore fréquentiel s’ouvre sur la pulsation, épurée et brute. Son dispositif de diffusion en 4.1 redessine les profondeurs, les plans, les reliefs de l’espace sonore.


équipe

Conception : Marie Cambois, Jean-Philippe Gross
Danse : Marie Cambois, Morgan de Quelen, Lotus Eddé Khouri
Musique, diffusion : Jean-Philippe Gross
Régie, lumière : Philippe Colin
Actions scénographiques : Hugo Roussel

production

Production : La distillerie collective. Coproduction : CCAM / Scène nationale de Vandœuvre, Espace BMK de Metz. Soutien : Théâtre de Bouxwiller. Spectacle bénéficiant de l’aide à la création du Conseil Régional de Lorraine.

médias

   

téléchargements

      
La distillerie collective : We killed a cheerleader 3.5
[×]
photos : Hugo Roussel
Pièce Chorégraphique & sonore
Second volet de la série We killed a cheerleader,
pièces pour danseuse(s) et haut-parleur(s) conçues
par Marie Cambois et Jean-Philippe Gross.
[+]
[×]


We killed a cheerleader 2.2

We killed a cheerleader est avant tout une collaboration très ténue entre Marie Cambois et Jean-Philippe Gross, électroacousticien. Ils créent, en 2008, le premier volet de ce qu’ils désirent devenir une série de pièces pour danseurs et haut-parleurs.

Décortiquer la musique pour ne garder que le son. Décortiquer la danse pour ne garder que le geste. Utiliser de manière extrêmement primaire le principe de propagation des ondes sonores. Faire vibrer l’air et l’espace. Illustrer par le mouvement, de manière extrêmement primaire, la partition sonore et sa diffusion. Réduire et décomposer radicalement, arbitrairement, une séquence de cheerleading. Un prétexte à faire du mouvement.


équipe

Conception : Marie Cambois, Jean-Philippe Gross
Danse : Marie Cambois, Aurélie Gandit
Musique : Jean-Philippe Gross
Régie : Philippe Colin
Conseil scénographique : Hugo Roussel

production

Production : La distillerie collective. Coproduction : CCAM / Scène nationale de Vandœuvre.

médias

   

téléchargements

      
La distillerie collective : We killed a cheerleader 2.2
[×]
photos : Mathieu Rousseau
Pièce chorégraphique & sonore
Premier volet de la série We killed a cheerleader,
pièces pour danseuse(s) et haut-parleur(s) conçues
par Marie Cambois et Jean-Philippe Gross.
[+]
[×]


We killed a cheerleader 1.1

Une cheerleader (en Amérique du Nord) ou pom-pom girl (faux anglicisme) est une jeune fille assurant un spectacle à base de chant, de danse et de figures acrobatiques durant les événements sportifs et lors de championnats spécifiques.
Cheerleader peut se traduire par meuneuse de claques.

We killed a cheerleader, série de pièces composées pour danseuse(s) et haut-parleur(s) s'attache au mouvement : mouvement du corps par la production de gestes, mouvement de la membrane par la projection de sons.


équipe

Conception : Marie Cambois, Jean-Philippe Gross
Danse : Marie Cambois

Musique : Jean-Philippe Gross

production

Production : La distillerie collective. Coproduction : CCAM / Scène nationale de Vandœuvre.

médias

   

téléchargements

      
La distillerie collective : We killed a cheerleader 1.1
[×]
photos : Lino Tonelotto